Miss Royaume-Uni nous explique pourquoi elle a démissionné

Miss Royaume-Uni 2017, Zoiey Smale, a rendu sa couronne en septembre 2017

Jugée trop grosse, Zoiey Smale, Miss Royaume-Uni 2017, taille 36, rend sa couronne! Elle devait représenter son pays au concours Miss Univers qui se déroulera en Equateur.

La Miss de 28 ans, couronnée cette année, s’explique: « On m’a dit d’entamer un régime alimentaire et de perdre du poids. J’étais choquée, c’était très blessant. »

Selon Zoiey, cette demande a été formulée par un des membres de la direction du concours: « J’ai fait part de mon indignation, je n’étais pas contente. Sa demande était irrecevable pour moi. Personne n’a le droit de me dire de telles choses. » D’autant que cette Miss ne tient pas à céder au diktat de la maigreur: « Cela envoie un signal négatif aux jeunes filles qui, du coup, pourraient se sentir mal dans leur peau à cause de leur poids. Pour faire plaisir à l’industrie et à ses codes, on vous dit que c’est horrible ».

Miss Royaume-Uni peut compter sur son entourage, et particulièrement sa mère. Grâce à elle, elle s’est accordée un temps de réflexion et a essayé de prendre du recul. Elle a été largement soutenue sur les réseaux sociaux par ses fans. C’est ce qui l’a decidé à remettre sa couronne de Miss Royaume-Uni: « permettez-moi de vous dire quelque chose, les filles du concours sont plus qu’un simple numéro sur une étiquette de vêtement. »

« Certains d’entre vous peuvent penser que je suis lâche, mais je n’imagine pas me présenter à un concours dont l’éthique va à l’encontre de mes valeurs. Je remets donc ma couronne, et je souhaite bonne chance à la nouvelle candidate. C’est dommage que ce concours juge qu’une taille 36 est problématique. »

Beaucoup de gens ont félicité Zoiey Smale pour son geste. Elle a tenu à remercier ses sponsors et ses fans, qui lui ont permis de récolter des fonds pour des oeuvres caritatives. Elle n’exclue pas de se présenter à nouveau dans des concours de beauté, si ceux-ci sont en accord avec ses principes.

Du côté de l’organisation du concours Miss Univers, on se justifie: « Miss Univers est un concours international reconnu et respecté, qui a connu un grand succès au cours des dernières années. Le directeur du Royaume-Uni pour Miss Univers a travaillé pendant de nombreuses années dans cette industrie, il sait ce qui est nécessaire pour réussir. Tout le monde sait que cela implique beaucoup d’engagement et de travail acharné, dans cet environnement très concurrentiel. Cela ne veut certainement pas dire que toutes les concurrentes sont tenues de suivre des régimes alimentaires drastiques. »

La direction regrette que ses propos aient été mal interprétés donnant lieu à une campagne médiatique néfaste. Sous-entendant que Zoiey Smale ne voulait pas consacrer d’efforts à la préparation de ce concours, le porte-parole a souligné que, pour réussir, il fallait « une solide préparation physique et mentale ». Donc faire moins d’une taille 36?

Toujours est-il que cette histoire illustre bien le malaise qui règne dans le milieu de la beauté, où la maigreur extrême semble être un canon de beauté. Ce diktat de la maigreur est insupportable car il n’est en rien un gage de beauté; oui, les formes sont belles, non, une femme anorexique n’est pas un idéal de beauté. Il faut également bien voir que ces codes, imposés par l’industrie de la beauté, ont un impact très fort sur les adolescentes et certaines adultes. Si, tout comme nous, vous trouvez cette histoire révoltante, dites-le nous dans les commentaires ci-dessous!

Source: CornwallLive

Ne passez pas à côté!

Join li diskason