Payer avec sa montre: désormais possible avec la Bellamy de Swatch

Crédit: Mac4ever

 

L’horlogerie Suisse se met aux montres connectées. Swatch lance sa montre à paiements, la Bellamy, même si Nick Haek, son patron, se refuse à parler de « smartwatch« .

 

Lancement de la montre à paiement Bellamy en Suisse

Cette Swatch pourrait ressembler à n’importe quelle autre: bracelet en plastique, de couleur bleu blanc ou noir, elle ressemble à n’importe quelle autre montre de la célèbre marque. Mais celle-ci peut être utilisée sur les terminaux de paiement sans contact grâce à sa puce et son antenne NFC intégrées.

En Suisse, on compte 100 000 terminaux de paiement sans contact. Il faut pour cela ouvrir un compte chez Cornèrcard, un émetteur de cartes visas suisses, qui est le partenaire de Swatch pour ses montres à paiement; il n’y a donc pas besoin d’avoir nécessairement un compte Visa. Jusqu’a 40 francs, vous pourrez payer sans problème, au-delà vous devrez rentrer un code NIP fourni par Cornèrcard. Vous ne pouvez pas non plus payer des achats de plus de 1000 francs avec cette montre, ce qui limite les risques en cas de vol.

Si le set-up initial demande un peu de temps (ouverture du compte, mise en place des recharges etc…), l’utilisation de la montre lors des paiements est quant à elle parfaitement fluide. Les paiements sont realisés en 2 secondes maximum, et surtout, il n’y a pas besoin de coller sa montre sur le terminal pour que le paiement se fasse; à 10-15 cm de distance, la montre et le terminal interagissent convenablement. La montre à paiement tient donc sa promesse: celle d’un accessoire permettant de payer efficacement et simplement ses achats sans sortir son porte-monnaie ou son smartphone.

Les tests effectués suscitent surtout beaucoup de curiosité. « C’est une vraie montre? Comment c’est possible? » Ou encore: « Vous avez vraiment payé? » sont les réactions qu’ont noté les observateurs-testeurs de Le Temps, qui ont pu constater l’engouement des caissiers et des clients dans les grands magasins. La montre Bellamy coûte 95$ ( ou encore 105 frances suisses).

bellamy-montre-connectéeLa Bellamy en bonne voie en Chine

Si la montre à paiements Bellamy pointe seulement le bout de son nez en Suisse, elle est, en revanche, bien présente en Chine depuis janvier 2016. Certes, la Chine est un des plus gros marché pour le groupe Swatch (environ 50% des ventes réalisées sur ce seul pays), mais il y a été aussi plus facile de convaincre les banques et partenaires de s’impliquer dans un tel projet. Ses 2 partenaires locaux,  China UnionPay et Bank of Communications, se sont d’ailleurs montrés réactifs et enthousiastes pour le projet.

 

La Bellamy est prometteuse: pas besoin de batterie, elle est tendance et ne coûte pas cher, autant d’arguments à faire valoir face à ses concurrentes « smartwatches » américaines qui ne bénéficient pas du savoir-faire horloger de groupes comme Swatch. Nous guetterons donc la prochaine sortie de la Bellamy en Europe.

 

 

Ne passez pas à côté!

Join li diskason